0 811 69 05 32 contact@sibelenergie.fr

Qu’est-ce que la certification RGE ?

La certification RGE est le dispositif qui garantit la qualité des travaux effectués par les artisans ou les entreprises œuvrant dans le domaine des bâtiments.
La certification RGE, octroyée aux entreprises qui travaillent dans le domaine du bâtiment, assure la performance et la qualité des travaux effectués. En faisant appel aux entreprises RGE, les particuliers peuvent bénéficier de certaines aides de la part de l’État. Pour leur part, les entreprises désireuses d’obtenir le label RGE doivent répondre à des critères spécifiques.

Sur quoi porte la certification RGE ?

La certification RGE ou Reconnu Garant de l’Environnement constitue un justificatif de la qualité des travaux d’une entreprise ou d’un artisan. Elle concerne essentiellement les travaux relatifs à l’économie d’énergie des logements et bâtiments. Elle donne aux particuliers la possibilité de confier ces travaux à des professionnels compétents.

La certification RGE est valide pour un délai de 4 ans et contrôlée à travers un suivi annuel axé sur le plan social et fiscal. La certification RGE est reconnue par l’État par le biais du principe de l’éco-conditionnalité. Recourir à une entreprise détenant la certification RGE permet aux particuliers de bénéficier de quelques aides publiques spécifiques. 

Ces aides comprennent notamment le Crédit d’impôt développement durable (CIDD) ou l’éco-prêt à taux zéro. Les collectivités locales disposent également de divers programmes d’aides.

Quelles sont les conditions pour obtenir la certification RGE ?

Le label RGE est octroyé par des organismes de certification. Les certifications délivrées par ces organismes spécialisés dépendent du domaine d’activité de l’entreprise.

Afin d’obtenir cette certification, l’entreprise doit remplir diverses conditions vis-à-vis de ses activités, du respect des diverses dispositions légales et administratives, de son audit, de ses compétences et autres. 

L’entreprise doit faire le choix entre les différents organismes qui octroient la certification RGE. En l’occurrence, pour obtenir la certification RGE, il est nécessaire de suivre des formations. Des dossiers de candidature sont à fournir à ces organismes certificateurs. Quant au tarif, il repose sur l’organisme certificateur ainsi que le nombre des personnes qui assistent aux formations.

Les types de certifications RGE

Les certifications varient selon l’organisme qui les délivre et les caractéristiques des entreprises demandeurs. 

Entre autres, l’organisme de certification Qualibat octroie des certifications métiers relatives aux énergies renouvelables. Ces certifications sont essentiellement accordées aux entreprises qui œuvrent dans le secteur du solaire, du bois énergie, de la géothermie ou encore du photovoltaïque. Qualibat délivre également la certification ECO Artisan pour la CABEB ainsi que pour les Pros de la Performance Energétique pour la Fédération Française du Bâtiment. 

Quant à Qualifelec, il fournit des certifications aux entreprises qui travaillent dans le domaine des énergies nouvelles et économies d’énergie. Cela concerne particulièrement la climatisation, la ventilation, le chauffage, ainsi que les autres moyens permettant l’économie d’énergie.

L’organisme certificateur Qualit’EnR délivre les certifications à l’égard des entreprises qui promeuvent l’énergie renouvelable. Ces certifications sont notamment le Qualisol pour le solaire thermique, le Qualibois pour le chauffage bois, le QualiPV pour le solaire photovoltaïque et le QualiPAC pour les pompes à chaleur.

Les Témoignages